Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:00

           Lambeaux d’écriture isolés, incapables de faire agencement, de s’agréger, de faire sens dans des connexions fictionnelles viables. Rebelles, indépendants, trop riches ou lieux communs, insignifiants peut-être, dans toutes les configurations trop éloignés des autres. Valant pour eux-mêmes et livrés tels : bruts.

 

   Le mal est une mauvaise rencontre.

  L’aveuglement de la violence et de la bêtise, la maladie, la mort, la vie mutilée, amoindrie…  Autant de mauvaises rencontres que tu frôles chaque jour en te levant ; en dormant. Que tu esquives, la plupart du temps.

   Enfin autant que faire ce peut. Autant qu’il est en ton pouvoir.

   Qui grondent partout autour de toi.

   Que tu percutes parfois, plein fouet et ce qui devait arriver arriva.

   Et de cela, la sagesse pas plus que la philosophie ne protège. D’ailleurs, elles ne protègent de rien.      

   De rien ; hormis peut-être de la peur viscérale, souterraine et continue que tu peux en avoir.

BRUTS #3

Partager cet article

Repost 0
commeunratfaitsonterrier - dans Bruts
commenter cet article

commentaires