Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 18:15

Lecture aléatoire et non-philosophique de l'Ethique

 

L’impuissance humaine à maîtriser et à contrarier les affects, je l’appelle Servitude : en effet, l’homme soumis aux affects est sous l’autorité non de lui-même, mais de la fortune, au pouvoir de laquelle il se trouve à ce point qu’il est souvent contraint, quoiqu’il voit le meilleur pour lui-même, de faire pourtant le pire.

  (Ethique IV Préface Trad Bernard Pautrat)

Un été avec Spinoza #14

Partager cet article

Repost 0
commeunratfaitsonterrier - dans Un été avec Spinoza
commenter cet article

commentaires