Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 08:10

La disparition, acte 2, extrait 2

Je sens ta présence.

Je sais où tu es.

J’ai appris à te connaître ; goûter les fins lambeaux de chaleur dans les traces que je suivais ; percevoir et doser ta souffrance à travers ta démarche, la longueur de tes pauses, l’insistance de tes regards, ta manière de recracher à la face de tes Pères ta fumée.

Tu es devenue au fil du temps ce mat qui s’élève en permanence au-dessus de la multitude uniforme et anonyme de la ville, quelle que soit la fenêtre ou la porte derrière laquelle tu as choisi de te dissimuler. Gardienne du phare, vigie des eaux troubles de mon âme tu m’indiques constamment et malgré toi la route à suivre, la direction pour arriver à bon port.

Le vent toujours débusque sa proie.

Partager cet article

Repost 0
commeunratfaitsonterrier - dans La Disparition
commenter cet article

commentaires